5 erreurs de construction à éviter

 "Cet article a été écrit par Marie-France, la fondatrice des filles de la construction. Les filles de la construction offrent des formations, des outils et du coaching pour aider les gens à comprendre la construction pour réussir en immobilier. Suivez-les sur Instagram.

Lorsque j’ai acheté mon premier plex en 2019, je voulais vraiment détenir un bien immobilier à Montréal, mais je ne connaissais rien à l’immobilier ou à la construction. Ça ne me semblait pas majeur ou trop difficile, mais ça s’est avéré être une longue et complexe aventure. Nous avons refait les fondations, le toit, la brique, les fenêtres et tous les logements… et nous avons géré la majorité des étapes par nous-mêmes. Je veux pleurer quand je me rappelle qu’au départ nous avions l’intention de refaire qu’une cuisine et de l’entretien général.

 

On a rit, on a fait des crises d’anxiété, on a crié en défonçant des murs, mais surtout on a énormément appris et la construction n’a plus beaucoup de secrets pour nous. Nous aurions sauvé énormément de temps, d’argent et de stress au départ si nous avions eu l’information et le support nécessaire dès le départ. Dans cette optique, on vous partage 5 erreurs courantes à éviter lors de vos rénovations.

         

Choisir un entrepreneur en fonction du prix seulement

 

Pour rentabiliser ses rénovations, c’est important de tenir un budget serré et de bien négocier ses entrepreneurs, et c’est tentant d’y aller avec la soumission la moins chère. Ça pourrait s’avérer être une erreur dispendieuse. C’est une pratique courante en construction de faire des soumissions basses pour obtenir les contrats, et d’augmenter les prix en cours de route. Lorsque vous comparez des soumissions de rénovations, assurez-vous de comparer la même chose. Vérifiez les inclusions et les exclusions, la qualité des matériaux ainsi que le prix de tous les extras qui pourraient survenir en cours de route.

 

Faire des ententes verbales avec des entrepreneurs

 

Ça nous est arrivé un nombre incalculable de fois de nous entendre sur des détails avec nos entrepreneurs et qu’ils « l’oublient » une fois sur notre chantier. Lorsque nous n’avions pas d’entente écrite, il n’y a rien que nous pouvions faire sauf nous retourner de bord rapidement. C’est parfois difficile d’obtenir des ententes par écrit de la part des entrepreneurs, parce qu’ils sont très occupés et qu’ils préfèrent généralement ne pas le faire. Une solution imparfaite est d’envoyer un courriel à l’entrepreneur tout de suite après une conversation téléphonique en confirmant ce dont vous vous êtes entendu par téléphone. Même s’il ne confirme pas, vous aurez une preuve écrite pour lui rappeler votre conversation.

 

Sous-estimer le coût des travaux

 

Lorsqu’on planifie des travaux, c’est bien d’essayer de les faire le moins cher possible, mais il faut budgéter pour le pire, parce que la plupart du temps, les travaux de construction s’avèrent plus chers que prévu. Il y a souvent de mauvaises surprises lorsqu’on ouvre des murs, un entrepreneur peut faire une erreur qui affecte plusieurs autres étapes, des opportunités ou des « tant qu’à » se présentent généralement en cours de route. Bref, ne soyez pas conservateur avec votre budget lorsque vous planifiez la rentabilité de vos travaux ou lorsque vous évaluez le cash-flow. Il n’y a pas grand-chose de pire que de devoir arrêter des travaux en cours de route par manque de liquidité.

 

Entreposer des choses sur un chantier

 

Ça semble un drôle de détail à mettre dans cette liste, mais c’est vraiment un conseil que j’aurais voulu qu’on me donne avant de débuter, parce que ça m’aurait sauvé un temps fou (et également beaucoup d’argent). Un chantier doit être vide. Point. Ce n’est pas l’endroit pour entreposer les portes d’origine que vous voulez récupérer ou les toilettes que vous avez achetées pendant le Black Friday (histoire vraie). Outre le fait que ça rend les entrepreneurs pas mal fou de devoir déplacer ou contourner les choses à chaque fois, ce sont des heures de travail supplémentaires qui vous sont chargées à chaque étape et ça revient finalement significativement plus cher que l’argent que vous avez sauvé en magasinant les rabais.

 

Ne pas faire attention aux voisins

 

Des travaux de construction, c’est toujours dérangeant pour les gens habitant aux alentours, que ce soient vos locataires ou les voisins, et vous devez avoir leur collaboration si vous voulez que vos travaux se passent bien. Des voisins frustrés peuvent vous coûter une fortune en plaintes et demandes de la ville, et c’est très fréquent que des voisins tentent d’entraver des travaux lorsqu’ils sont dérangés par le bruit, la poussière, ou qu’ils ne sentent pas pris en considération ou respectés. Vous ne pouvez jamais prévoir la réaction des gens et vous prévoir contre toute éventualité, mais ce serait une erreur de sous-estimer le trouble que vos voisins peuvent vous apporter pendant vos travaux de construction s’ils le décident. Mettez toutes les chances de votre côté, et entretenez la relation avec eux avant et pendant vos travaux.

 

Il y a énormément de choses que nous aurions aimé savoir avant d’entamer nos rénovations et qui nous auraient permis d’éviter bien des erreurs et des problèmes. C’est impossible de tout prévoir et de tout savoir, alors l’important c’est de se préparer, de s’entourer des bonnes personnes, d’essayer de comprendre chaque étape afin de ne pas être dépendant d’un entrepreneur (qui pourrait s’avérer fiable ou non) et finalement de se lancer.

Commentaires

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...