lundi 14 novembre 2016

Adieu la ville, bonjour la banlieue

Je m'étais toujours dit que je n'irais JAMAIS vivre en banlieue. JAMAIS. Avec un chalet dans le nord, ça faisait bien du sens de rester tout près du centre-ville de Montréal. Jamais je n'étais pour entretenir deux maisons voyons! JAMAIS! Financièrement ça ne fait pas de sens, je me disais.

Fast Foward en 2016 - Adieu la ville, bonjour la banlieue!

Ça, c'était AVANT d'avoir un enfant. Là, j'ai rapidement été frappé par le syndrome du "voyons donc je ne vais pas élever mon petit ici, moi qui a été élevé sur un terrain de 250 000 pieds carrés dans Lanaudière avec un lac sur le terrain, une terre à tabac en arrière, la forêt pis toute là".

Donc c'est ça. Dans quelques semaines je serai un banlieusard, très heureux dans une immense maison, avec un immense garage, de retour dans Lanaudière, à Repentigny. Avec deux autos. Eh oui, la chose la moins logique du monde.

La rentabilité, un moment donné, ça va faire!

Évidemment nous aurions pu continuer à vivre dans 5 1/2 à Montréal, dans un de mes plex. Continuer à me faire marcher sur la tête. Continuer à demander constamment à mon petit singe d'arrêter de sauter sur le plancher pour ne pas faire de bruit pour mon locataire du dessous. Continuer à lui dire d'arrêter de crier pour ne pas déranger mes locataires du dessus. Continuer à entendre mes voisins immédiats baiser, crier, chanter (je me demande en quelle sorte de matériaux les murs mitoyens étaient construits en 1948). Continuer à entendre mes voisins de balcons faire la fête l'été, me forçant à fermer ma porte-patio pour ne pas réveiller mon petit.

Bref, c'est surtout cette dernière phrase qui m'a fait disjoncter en juillet dernier. Nous avons trouvé une maison des années 1960, à rénover en grosse partie, mais avec un potentiel énorme d'effet WOW.

C'est bien beau de rester dans le logement d'un plex pour presque rien ($$$) par mois, mais un moment donné le désir d'améliorer ma qualité de vie a pris le dessus. Personnellement, ça va me couter environ 600$ de plus par mois pour habiter cette maison (ça m'en coûte présentement 400$ par mois pour habiter mon logement). Mais ce n'est pas tout à fait vrai, voyez un peu plus bas dans ce texte.

Démolition du rez-de-chaussé pour créer une aire ouverte.

Un financement mémorable... NOT!

Je vais me rappeler longtemps du financement de ce nouvel immeuble. Pas à cause de nos ratios d'endettement cette fois-ci. À cause des exigences, nombreuses, de la banque par rapport aux travaux à effectuer, aux expertises à demander. Le rapport de l'inspecteur était terrifiant pour la banque. Même si une contre expertise d'un ingénieur a défait une partie des doutes (de notre côté du moins), le rapport écrit de l'inspecteur continuait de faire peur à la banque. Nous pensions ne jamais réussir. Mais voilà, c'est fait et l'avons.

Une opération à coût presque nul

Après avoir habiter mon plex durant un peu plus de 7 ans sans faire de modification majeure à mon logement, je peux vous dire qu'à l'aube de mes 39 ans, je suis très heureux de déménager dans une maison qui sera aménagée à mon goût. Mon grand logement de 1100 pieds carrés a rapidement pris preneur à Montréal. Une seule annonce sur Kijiji et j'ai réussi à le louer à 1400$ par mois, pour un logement bien correct, mais sans être neuf (cuisine et salle de bain des années 1980s). Le cashflow positif que j'aurais maintenant sur ce plex viendra annuler l'augmentation du 600$ de plus que j'aurai à payer pour la maison. En bout de ligne, pour moi personnellement, ça se fait à coût nul.

Ah oui, surtout, une fois entièrement rénovée, cette maison nous coutera moins cher qu'un condo au centre-ville de Montréal. Moi qui ne travaille pas à Montréal de toute façon, je n'avais plus rien à y faire!

Cet achat n'aide en rien mon problème de ratios d'endettement par contre qui est déjà au sommet. Mais bon...un papa heureux, un fiston heureux.

ATTENTION! L'ancienne page Facebook associée au blogue a été rayée de la carte! Joignez la nouvelle page Steve Forget - Jeune investisseur immobilier. 

2 commentaires:

  1. Eh bien, c’est dommage pour lui ! Il me semble qu’il ne connait pas bien le secteur de l’immobilier ! En tout cas, je trouve qu’il a été malhonnête et bientôt il devra en payer les conséquences. Tiens-nous au courant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qu'est ce qui est dommage pour qui? Je ne comprends pas votre commentaire.

      Supprimer

Voici la marche à suivre pour publier votre commentaire:

1) Écrire votre commentaire dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Sélectionner le profil, sélectionner Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Merci de votre commentaire!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...