dimanche 13 juillet 2014

Insonoriser un mur ou un plafond en 5 étapes

Le manque d'insonorisation dans les vieux immeubles semblent être un problème pour beaucoup de propriétaires et locataires.

Depuis deux ans, j'ai ajusté la technique que je décrivais d'abord dans l'article Comment insonoriser un mur ou un plafond. Voici donc comment je m'y suis pris lors de mes derniers travaux d'insonorisation dans un appartement situé au sous-sol d'un immeuble.

1) Détruire tout le mur ou plafond actuel

J'ai enlevé tout le plafond dans l'appartement, sur environ 1000 pieds carrés. J'y ai découvert un espèce de couche de carton assez mince qui devait servir d'insonorisation à l'époque. Ça ne fonctionnait définitivement pas!

2) Pose de la laine insonorisante verte 

Mon entrepreneur voulait mettre une couche de 6 pouces de laine rose! Je m'objectais, car le potentiel insonorisant de cette laine est bien moindre, sinon nulle. Après vérification avec ses fournisseurs, il m'a donné raison.

Pose de laine insonorisante sous la cage d'escalier. 

Dans les bouquins et sites sur les techniques d'insonorisation, il est recommandé de mettre une seule couche de laine (4 pouces) de laine de type Roxul. Dans mon cas, j'ai opté pour deux épaisseurs de laine. La 2e couche étant installée de façon décalée pour s'assurer que les joints entre les morceaux de laine ne soient pas alignés. Ça double évidemment les coûts de la laine.

3) Pose des panneaux insonorisants (Sonopan)

Cette couche va absorber davantage les bruits. N'oubliez pas d'appliquer un scellant acoustique entre les joints des panneaux pour éliminer toutes les "fuites" possibles de bruits. Boulot un peu salaud, mais tant qu'à dépenser autant d'argent aussi bien faire le boulot correctement.

Pose des panneaux acoustiques. 

Joints de scellant acoustique. 

4) Installation de barres résilientes

Étapes cruciales de l'insonorisation. Ces barres vont créer un espaces d'air entre la structure et le gypse, diminuant les bruits qui passeront aux travers la structure de bois et des couches de laines et de Sonopan.

Pose de barres résilientes. 

5) Pose de deux épaisseurs de panneaux de gypse

Ici, c'est la deuxième grande modification que j'ai apportée à ma technique. Au lieu d'une seule épaisseur de gypse, j'en ai fait installer deux épaisseurs (donc 2 fois une épaisseur de 5/8 de pouce). Je ne me suis pas arrêté là... une fois la première épaisseur de gypse en place, j'ai fait plâtrer les joints. Le plâtre vient sceller davantage les espaces par lesquels les bruits peuvent passer. Une fois les joints secs, nous avons posé la deuxième couche de gypse perpendiculairement à la première couche pour ne pas que les joints des panneaux soient alignés. Le plâtrier est ensuite passé une deuxième fois.

Pose de la 1ère de deux couche de gypse.

La rentabilité et les coûts de ces travaux

Les travaux effectués ici: un plafond d'une superficie d'environ 1000 pieds carrés. Un mur de 30 pieds de long qui a été insonorisé avec de la laine verte seulement. De plus, la cage d'escalier utilisée par tous les locataires de l'immeuble a été insonorisée avec la même méthode que le plafond. Cette cage donnait dans la chambre à coucher de cet appartement. Pour ces travaux, ça a coûté près de 12,000$ en temps et matériel (je ne l'ai pas fait moi-même cette fois-ci)

C'est beaucoup d'argent. De mon côté, dans ce cas précis, je ne pense pas que ce sera rentable au point de vu financier. Mais pour le bien être de ma maman et de mes locataires, ça en valait le coup.

29 commentaires:

  1. Tu as raison, ce ne sera pas rentable, imagine faire ca pour 6 logements !
    Ya des achat émotifs, et des rénos émotives faut croire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Y'a rien d'émotif là dedans. C'est pour la qualité de vie des locataires et pour m'éviter de gérer des plaintes à répétition. Le bruit est souvent la plainte la plus fréquente dans les vieux logements.Et je peux le confirmer avec mes 19 logements, c'est la plainte no.1. De un… pour 6 logement tu n'as pas à faire 6 insonorisation… tu le fais d'un côté d'un mur et voilà deux logements d'insonoriser… Moi je le fais dès que je peux. Je suis rendu à mes 7e ou 8e murs/plafonds d'insonorisés. Ça fait une différence majeure sur la qualité de vie des locataires (et sur ma tranquillité). Y'a des choses qui ne se mesurent pas en $$$ parfois.

      Supprimer
    2. Tu as quand même 4 plafonds de 4 logements a insonoriser plus tes 3 murs mitoyens a chaques étages, a combien ca te reviens pour l'immeuble au complet... ca revient très cher, surtout quand tu viens juste d'acheter, tant qu'a ca, je préfère des travaux de plomberie, ca me rassure pas mal de savoir que tout les tuyaux sont neufs... anyway, chacun sa vision, c'est vrai que l'insonorisation est très importante, mais si ca te coute 12 000 par étage, c'est pas donné.

      Supprimer
    3. Ce n'est certes pas donné, mais selon moi ça rentre dans la catégorie des travaux qui en donnent le plus pour le montant investi. Pour avoir habité dans des blocs vraiment mal insonorisés, je peux te jurer que quand tu tombes sur un appart qui a subi ce genre de travaux, comme locataire c'est le fun. À chaque appart bruyant que j'ai pogné, je ne me rappelle pas avoir renouvelé. Entendre le voisin battre sa blonde, la famille d'en haut laisser les flos sauter sur le divan, les vieux qui laissent le son de la télé dans le fond ou même entendre la toilette d'à côté flusher (quand c'est pas les autres bruits avant)... pu capable!

      Faut que je fasse ça sur ma propriété d'ailleurs. Le temps que je trouve le courage d'arracher tous les plafonds..... :0)

      Supprimer
    4. pouvez-vous me référer votre entrepreneur qui a fait le travail pour vous. Merci

      Supprimer
  2. Petite question que je me pose: tu traites ça comment au niveau des augmentations de loyer, l'année suivante? Est-ce un travail qui peut être considéré pour tout le bloc, ou seulement une rénovation applicable au logement sur lequel s'est fait le travail s'est fait? Je demande ça car c'est une job que je songe sérieusement à faire dans la partie ou j'habite, sauf que pour moi c'est clair que ça bénéficie aussi à celui qui reste en haut de chez moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve cette question très pertinente.

      Supprimer
  3. Steve, petit truc: laisse un gap entre le gypse et le bord du mur/plancher lorsque tu utilise des barres résilientes. Si ton gypse touche à la structure, il va vibrer et serra moins efficace. Tu pourra remplir ce gap avec un joint insonorisant entre cache couche de gypse. Ton insonorisation n'en serra que meilleure! :)

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour, quel est le nom de votre entrepreneur. J'aimerai faire ce genre d'amélioration dans mon logement. Merci beaucoup !

    RépondreSupprimer
  5. Bonjours Steve, et a tous aussi, j ai actuellement un probleme pour mes deux logement. La locataire du haut, quand elle marche et ou échappe un truc par terre ''cuillere'' ou bien fait seulement que parler a une voix normal, j'en l'entend. Présentement, le logement du bas est libre, alors j'y aménage un cuisine, fait les planché...etc..... mais je voudrais aussi corrigé le probleme de bruit qui est tout de meme dérangeant.
    Par contre, il y a actuellement en place:
    des barres résilientes '' perpendiculaire au poutrelle en I.
    4 pouce de laine entre les poutrelles.
    2 gypse de 1\2 pouce chacun
    Il on été plâtré les deux épaisseurs.

    Alors, vous me recommendez quoi?? SONOpan....? Es-ce que cela va vraiment me créé une différence?
    Merci, commenté nombreusement. :-)

    Michael

    RépondreSupprimer
  6. avez-vous mis du scellant acoustique? http://www.acousticalsurfaces.com/wp/assets/designbuildcodes.jpg

    Je vous le conseille fortement, sinon vous risquez de perdre des STC

    http://www.acousticalsurfaces.com/soundproofing_tips/html/multi_familybuild.htm

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voir la 2e photo au point no.3... vous aurez votre réponse...

      Supprimer
    2. je me rend compte que j'ai publié la mauvais photo... ça c'est celle des murs... et la deuxième rangé d'image est une vue de dessus.

      L'idée reste la même. Il faut donc que vous ayez une planche bois sur le pourtour de votre plafond, ou votre gypse sera fixé, sinon utilisez du scellant acoustique. L'acoustique est très difficile à bloquer. Il ne suffit pas d'un gros trou pour diminuer de beaucoup l'isolation acoustique d'un mur.

      Supprimer
  7. mon commentaire précédent n'as pas été publie !?! je disais donc que le sonopan n'ajoute que 2-3stc. Ne vous fiez pas au site. Faite plutot un tour sur le site http://www.stcratings.com/assemblies.html
    vous verrez par vous même. En gros, un mur(stud de 3"1/2) avec 5/8gypse laine 5/8gypse ça donne un rating de 43stc, si on enlève la laine et qu'on mets du sonopan, on tombe à 43stc. C'est cher du sonopan pour le peu d'isolation sonore supplémentaire que vous obtenez. Allez lire la publication http://www.toolbase.org/PDF/CaseStudies/stc_icc_ratings.pdf

    il y a toutes les configuration de murs qu'ils ont testé et les configurations d'isolation de plafond aussi. Je crois que vous trouverez ce que vous cherchez. Je crois que chaque personne qui recommande du sonopan devrait donner une raison scientifique. 3stc... pour 25$ et + par panneau de 4'x8'... Donc, oubliez le sonopan et allez chercher des tubes de scellant acoustiques, vous en serez plus heureux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Votre commentaire précédent n'a pas été publié? Ouvrez-vous les yeux ;) Il est juste au dessus de celui-ci...

      Supprimer
    2. je ne parlais pas de celui la. je parlais de l'autre avant... mais vous ne le voyez pas parce qu'il n'a pas été publié. Erreur de manipulation, erreur d'internet explorer qui sait...

      Supprimer
  8. on m'a fait remarqué aussi que vous avez fait une erreur dans votre article, je tiens donc à vous en fair part. Une barre résiliente n'a pas pour but de créer un espace d'air. Une barre résiliente à pour but de découpler les panneaux de gypse de la structure de bois sur laquelle les barres résiliantes sont attachés. Le résultat est la diminution des basses fréquence et les petites vibration sourde(personne qui marche au dessus).

    RépondreSupprimer
  9. Dépenser autant d'argent pour si peu c'est carrément indécent! Pas besoin de tirer les joints sur 2 épaisseurs de gypse! Vous auriez pu simplement bâtir un mur en 2x6 et mettre l'ossature en quinconce, ensuite remplir le mur de Roxul et mettre un Sonopan d'un côté et non pas 2 gypses 5/8, mais bien un 5/8 et un 1/2 avec les joints décalés (et non pas les feuilles perpendiculaires). Vous n'aviez pas non plus besoin de tirer les joints sur la première couche de gypse. Les barres résilientes ne servent pas à avoir une chambre d'air, mais bien pour empêcher les vibrations de se communiquer du bois au gypse d'une pièce à l'autre, mais l'ossature en quinconce règle ce problème! Une autre erreur que les gens font, c'est de poser le 2ieme gypse avec de la vis de 2" ou 1 5/8". La vis va piquer dans le premier gypse, traverser la barre résiliente et s'accrocher sur les studs! Il faut installer le premier gypse avec de la vis ordinaire à filets fins en prenant soin de ne pas écraser le gypse car il doit être "suspendu" sur la barre résiliente, et simplement décaler les joints de la deuxième couche d'une demi feuille et fixer cette feuille dans la première avec de la vis 1 1/4 à gros filets. Ceci fera en sorte qu'aucune des 2 couches de gypse ne touchera à l'ossature du mur. Votre travail d'insonorisation a coûté 12000$ mais ne vous donnera qu'un facteur ITS de 47 ou 48 alors qu'un mur en quinconce et deux gypses d'épaisseurs différentes sans Sonopan vous auraient couté beaucoup moins cher et vous aurait donné un facteur de 49! Ce qui arrête le son, c'est les changement de densité des matériaux isolants et non pas l'épaisseur ou le poids de ceux-ci. Beaucoup de menuisier s'aventurent dans les travaux d'insonorisation, mais ne connaissent absolument rien au comportement du son et à sa transmission! Mais l'important, c'est qu'on entende pas le voisin pêter!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous être entrepreneur dans le milieu? Vous semblez savoir de quoi vous parlez!

      Merci pour votre réponse, c'est très instructif. Je songe à faire des travaux d'insonorisation bientôt alors ça m'aidera dans ma recherche et mes planifications.

      Supprimer
  10. Doit-on insonoriser les murs en plus du plafond pour insonoriser contre les bruits d'impacts? Je vois partout d'insonoriser le plafond pour ne plus entendre les locataires, mais il me semble que le son se transmet aussi par les murs. Je vois beaucoup de conseils, mais rarement de témoignage de gens qui ont fait les travaux. J'aimerais avoir les compte-rendus et je me rends compte qu'il y en a peu. Avez-vous insonoriser un plafond seulement, si oui, êtes-vous satisfait?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour les murs ça fonctionne vraiment bien. Pour les plafonds, ça n'enlève pas ou peu les bruits d'impact, mais ça enlève les bruits de voix, de TV, de musique. Mais pas les bruits d'un enfant qui courre ou les bruits de craquements.

      Supprimer
    2. Merci pour votre réponse. A ce moment là, pourquoi nous dit-on de poser des barres résilientes pour contrer les vibrations si cela ne diminue pas les bruits d'impacts? J'ai fait faire des soumissions. On m'a mentionné qu'il y aurait diminution des bruits d'au moins 70% avec la méthode roxul, Sonopan, scellant acoustique, barres résilientes au 12", et 2 gypses 5/8 avec joints. Cependant, on m'a effectivement mentionné qu'il resterait des bruits d'impacts audibles, tels qu'un enfant qui court ou une chaîne stéréo avec basses fréquences. Notre chambre est sous la cuisine du locataire qui travail de nuit, qui marche du talon, et le plancher craque. Nous ne pouvons dormir tant qu'il est dans la cuisine, tellement les bruits sont audibles. Quels sont les solutions physiques alors pour contrer ces bruits? Nous ne voulons pas faire de travaux sur le plancher du locataire, puisque celui-ci ne prend absolument pas soin du logement.

      Supprimer
    3. Bonjour,
      Suite à l'insonorisation de notre plafond, je peux affirmer que vous aviez raison. Cela n'enlève presque pas les bruits d'impacts, ça ne fait que les assourdir un peu. Malheureusement, j'entends encore le bruits des voix, elles semblent cependant venir de plus loin. C'est décevant de débourser autant d'argent et de mettre autant d'effort pour un résultat moyen.

      Supprimer
    4. Dans certains immeubles, dont le 4-plex où j'habite, on entends les bruits provenant du 4-plex voisin (mitoyen), incluant les bruits (et les voix) des locataires du 2e étage en diagonale avec moi. Par un effet de vibration des murs mitoyens et/ou de fissures dans ses murs. En insonorisant un plafond, je n'ai jamais réentendu de voix ou de sons aériens du logement du dessus par contre. Et ce dans au moins 4-5 travaux d'insonorisation réalisé depuis quelques années sur des plafonds.

      Supprimer
    5. L'insonorisation est une science difficile à bien cerner. J'ai pourtant bien vérifier les étapes de la rénovation, jusqu'à la pose des visses. En passant merci de vos réponses, elles me sont très utiles. Autre question: c'est le locataire qui m'a demandé si on ne pouvait pas insonoriser (apres que je lui ai rendu visite parce qu'il faisait du bruit entre minuit et trois heures du mat) parce qu'il ne veut vraiment rien changer à son mode de vie. Est-ce que c'est travaux peuvent être inclut comme travaux majeurs à la bâtisse dans la prochaine augmentation de loyer?

      Supprimer
    6. J'inclurais certainement ces travaux dans les travaux d'améliorations pour calculer l'augmentation de loyer.

      Supprimer
    7. petit suivit: la régie me dit que non, les travaux d'insonorisation entre 2 appartements ne peuvent être comptés comme une amélioration puisque les travaux ont été fait dans mon plafond. La corpic m'avait dit le contraire en argumentant que le plafond était mitoyen et que le locataire en bénéficiait. Vraiment frustrant.

      Supprimer
  11. Bonjour, article très intéressant. Pour ce qui est des boites électriques, comment installez-vous ceci vis-à-vis des murs si épais avec le sonopan, les barres résilients et 2 épaisseurs de gypse 5/8? De plus, faut-il faire quelque chose de spécial pour l'insonorisation car ça devient un trou assez gros qui doit laisser passer bien du bruit non?

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour, je comptais justement insonoriser mon plafond. J'ai par contre lu un avis mentionnant qu'il n'est pas utile de prendre une laine spéciale. C'est une étude qui a été commandé par la schl... intéressant à lire pour ceux que ça intéresse. http://www.mjm.qc.ca/publications/fr/177881_assemblagesplancherplafond.pdf

    RépondreSupprimer

Voici la marche à suivre pour publier votre commentaire:

1) Écrire votre commentaire dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Sélectionner le profil, sélectionner Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Merci de votre commentaire!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...