jeudi 7 mai 2015

5 raisons de quitter votre emploi

Je n'ai plus d'emploi depuis mai 2012. Non, je n'ai pas été mis à pied. J'ai démissionné. Non pas par écoeurantite, au contraire, mais pour une raison familiale. Je devais alors déménager dans la jolie ville de Québec et j'en ai profité pour donner un grand coup à ma vie professionnelle. Bye Bye Boss!

Je m'imaginais mal conserver un emploi à temps plein en plus de gérer mes immeubles (deux immeubles seulement à l'époque) tout en étant à 300 kilomètres de distance.

Basé sur mon expérience des dernières années, voici 5 raisons de quitter son emploi quand on est investisseur immobilier.

1. Gérer votre temps comme bon vous semble

C'est LA raison généralement. En étant travailleur autonome ou en gérant sa propre entreprise, on peut avoir plus de temps. Plus de temps pour gérer ses locataires, ses immeubles, pour faire un suivi des travaux. Pour faire des travaux soi-même. Généralement, l'entrepreneur ou le travailleur autonome peut décider de ses mandats, et même de son horaire dans certains cas.

Une des raisons de lâcher son emploi, c'est pour avoir plus de temps
pour ses projets personnels ou immobiliers. Ce n'est pas nécessairement
du temps de vacance. Quoique...

C'est mon cas. Je peux accepter ou refuser les mandats qui me sont offerts. Je travaille pour des clients entre 100 et 140 jours par années. Le reste du temps, je dois quand même travailler un peu pour mon entreprise, même si ce n'est pas des heures facturables: suivi des dossiers, recherche de mandats, comptabilité, facturation... Ce qui me laisse quand même entre 60 et 80 jours de plus qu'un employé salarié à temps plein. Dans mon cas, ça fait une énorme différence. Je peux prendre le temps de peindre moi-même des logements, ou d'installer des carreaux de céramiques, etc.

Vous me direz que je pourrais travailler plus de jours facturables et donner ces légers travaux à contrat... mais ce n'est pas ce que je veux. J'en ai déjà parlé ici.

2. Choisir les mandats et projets qui vous stimulent

Votre patron vous met une pile de dossiers ou de projets qui ne vous intéresse pas sur votre bureau? L'avantage d'être travailleur autonome, c'est qu'on peut choisir ses mandats. Bon ok, c'est vrai qu'au début, on accepte pas mal tout car on est stressé de manquer d'argent. Mais vient un temps où on peut se permettre de dire NON, tout en le faisant subtilement... du genre: "mon horaire est surchargé, je ne peux accepter votre offre..."

Si certains mandats vous passionnent plus que d'autres, vous pouvez orienter vos efforts vers ce secteur.

3. Avoir le loisir de dire NON

C'est en lien avec les deux premières raisons. Pour différentes raisons, vous pouvez avoir besoin de 8 semaines de vacances par année. Ou vous pouvez décider de ne pas travailler le vendredi. En plus de gérer votre temps et vos mandats, le fait de pouvoir refuser des mandats renforce le pouvoir qu'on a sur sa vie et sur sa carrière.

Combien de fois entendons-nous des gens dans nos entourages se plaindre qu'ils n'aiment pas leurs boulots...

4. Gérer votre parc immobilier et le faire croître plus rapidement

Si au lieu de partir au chalet ou en camping ou de faire la dolce vita durant les 60 à 80 jours supplémentaires disponibles à l'agenda, si vous investissez ces journées à chercher de nouveaux immeubles, à améliorer vos logements existants, à augmenter vos loyers, à contrôler et diminuer vos dépenses immobiliers, vous augmenterez votre succès dans votre business immobilière.

Les investisseurs avec un travail à temps plein doivent faire ces recherches et démarches les soirs et les week-ends. Ça met une pression sur le couple, ça fatigue, ça limite le nombre de projet qu'on peut faire simultanément.

5. Faire plus d'argent en travaillant moins de jour

L'argent, ce sujet tabou. Le titre de cette section  ne s'applique pas à tous les consultants, évidemment. J'avais une discussion cette semaine avec un spécialiste du web qui travaille pour une grande compagnie. Il gère un portefeuille de 40 clients pour cette entreprise. Il m'a dit: "Steve, si je deviens consultant, avec seulement 15 de ces clients, je gagnerais le même salaire que je gagne comme salarié".

Je dois avouer que c'est aussi mon cas. Peut-être suis-je chanceux ou dans un bon domaine de consultation. Au moment de devenir travailleur autonome, j'ai augmenté mes revenus de 40% dès la première année. Je peux aussi diminuer pleins de dépenses de mes impôts, ce que je ne pouvais pas faire auparavant: une portion de mon électricité, téléphone, taxes, etc. En fin de compte, je travaille moins de jour, pour gagner environ de 40% qu'avant.

Voir la suite de cet article, les 5 raisons de ne PAS quitter votre emploi!

Avez-vous déjà pensé abandonner votre travail salarié pour devenir travailleur autonome?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Voici la marche à suivre pour publier votre commentaire:

1) Écrire votre commentaire dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Sélectionner le profil, sélectionner Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Merci de votre commentaire!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...