vendredi 24 janvier 2014

Augmentation des loyers 2014

La Régie du logement du Québec vient de publier les pourcentages applicables pour le calcul des augmentations des loyers en 2014. Voyons voir si la Régie a fini par arriver au 21e siècle avec ses calculs (sarcasme...).

Augmentation des loyers
Augmentations ridicules pour les propriétaires. 

Logements chauffés VS estimation des augmentations

  • à l'électricité: 1.1 %
  • au gaz: 1.1 %
  • au mazout: 0.6 %
  • non chauffés: 0.8 %
Attention: ces pourcentages n'incluent PAS les augmentations des taxes municipales et scolaires, ni les ajustements pour les rénovations effectuées. Les pourcentages indiqués sont pour des cas (rares) où il n'y a pas d'augmentation de taxes ni de travaux d'effectués. 

Juste pour vous donner une idée, mes taxes scolaires ont bondi jusqu'à 26 % cette année sur un plex, mes assurances sont augmentées de 30 % sur un autre. De plus, dans son calcul 2014, la Régie accorde 2.17$ pour chaque tranche de 1000$ de travaux effectués!!!! De quoi ruiner n'importe quel propriétaire qui entretien ses immeubles. Mieux vaut mettre votre argent chez ING Direct à 2.25%.  

Faudra sortir ma calculatrice pour voir ce que la Régie m'accorderait. De toute façon, je ne me fie pas trop à ce calcul pour établir mes augmentations. Mes avis de reconduction sont écrits depuis trois semaines. 

Ça m'est même arrivé dernièrement de baisser un loyer suite à des travaux, comme je vous en ai parlé dans l'article Rénovation et augmentation du loyer.

Conclusion: la Régie du logement ne vit pas dans le même siècle que nous.

Invitation spéciale pour les investisseurs

IMMO 2014 - L’évènement de l’immobilier locatif
Plex | Multi | Condos | Résidences pour aînés



La CORPIQ présente en exclusivité l’événement du marché locatif résidentiel au Québec : que vous soyez propriétaire, gestionnaire ou professionnel de l’immobilier, soyez aux premières loges de l’industrie ! Entreprenez la haute saison en force et soyez premier informé sur l’offre, la demande, les transactions et valeurs des immeubles ainsi que sur les 10 grandes tendances et à surveiller en 2014-2015.

Inscrivez-vous dès maintenant


8 commentaires:

  1. De toute façon, ce que la Régie publie, ce n'est qu'une suggestion. Pas obligé d'en tenir compte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On peut peut-être pas en tenir compte en t'en que proprio mais le risque c'est si un locataire bien informer en tien compte vous risquez dans subir les conséquences monétaires. Et il faut pas oublié que personne n'ait au-dessus des lois et nul ne peut ignorer la loi ou ses règlements.

      Supprimer
    2. La régie ne fait aucun effort pour protégé les locataires et l'accé à la propriété est de plus en plus dur , les taxes municipale ont bondit , dans le vieux québec tous est à louer ou à vendre ... je trouves ça inquiétant et plusieurs proprio sont sans scrupule , ils ne prennent pas soins de leur logement et ce fiche complètement des locataires ... donc je me demande ou va-t-on ?

      Supprimer
  2. Tu as raison ils ne vivent pas dans le même siècle... ce calcul qui date du début des années 80, je crois, n'inclus pas ce qui augmente vraiment. Comme tu l'as si bien dit les taxes, assurances, hydro-quebec a demandé 5.9% d'augmentation pour avril prochain.... C'est une vrai joke et rire du monde. Comme économiste j'ai envie de comparer le calcul de l'IPC (dans notre cas les coûts d'avoir un immeuble) a un calcul de base comme 2 + 2... simplement pas comparable, ils ne vivent pas juste dans le même siècle mais j'ajouterais sur une autre planète et je dirais meme que comme payeur de taxe quant a payer du monde à calculer 2+2 aussi bien pas le calculer et nous faires sauver un peu....

    RépondreSupprimer
  3. Le scénario se répète chaque année. Les proprios déchirent leur chemise comme quoi ça monte pas assez, et les locataires se plaignent que c'est trop cher. Bref, aucun des deux camps n'est satisfait. La régie fait office d'arbitre.

    Je suis proprio, et je tiens quand même à apporter une nuance dans le calcul de la régie. Disons que comme proprio, t'as pas mis une cenne dans le bloc, que tu paies pas le chauffage, et que tes frais fixes ont pas augmentés. Et bien t'as la suggestion d'augmenter 0.8%, ce qui correspond à peu de chose près à l'indice du coût de la vie pour 2013. Pas vraiment de quoi chiâler.

    Tes taxes augmentent? Tes assurances aussi? ton déneigeur de même? Et bien ça se transfère directement dans le loyer. Encore là, pas vraiment de problème, non?

    Tu fais de la peinture une fois de temps à autre, tu changes des toilettes, tu répares la sonnette. Le pourcentage d'augmentation peut encore être gonflé. Bref, dès que tu fais du petit entretien, tu peux aussi justifier une hausse. Encore là, comme proprio je trouve ça correct.

    En ce qui concerne le taux de récupération des gros travaux, là c'est un peu plus boiteux. Selon le calcul de la régie, mon toit plat n'est même pas fini de payer avant de devoir être changé. Et des jobs comme changer des fenêtres, des portes, un drain de fondation prennent un temps fou à être amorties. On parle pourtant des travaux essentiels pour préserver l'intégrité de l'immeuble. Refaire une cuisine coûte une fortune, et pourtant nombreux sont les locataires qui veulent une cuisine un minimum fonctionnelle, mais ne pas payer plus cher.....

    Conclusion: honnêtement, il y a pas de quoi crier au drame. Les proprios qui visent un rendement de 7-8% sur leur investissement en se pointant seulement pour la collecte du loyer devraient miser sur la bourse, et les tout-nus du FRAPRU qui rêvent à toute fin pratique d'un logis gratuit seraient mieux de trouver une occupation plus payante que la manifestation.

    Comme ancien locataire devenu proprio, je connais les règles et je fais avec. C'est pas pour rien que le parc immobilier est scrap, qu'il y a énormément de conversion en condos et qu'il ne se construit plus pratiquement plus de plex. Tu veux devenir investisseur-propriétaire, prend ça en compte. Tu es un gros propriétaire comme Jacques Lépine, et bien arrête de geindre et vends si c'est si pénible, les immeubles pas rentables se vendent bizarrement très bien depuis 15 ans. Bref, cesser d'accuser la régie de faire le mal, car ultimement c'est quand même la loi du marché qui s'applique.

    RépondreSupprimer
  4. L'histoire se répété à chaque année.

    Les rénovations majeures ne sont pas rentables, les immeubles se dégradent et les locataires solvables achètent des condos pour vivre dans un environnement qui n'est pas délabré.

    La qualité des locataires se réduit, ce qui affaiblit encore plus les proprios et réduit encore plus leurs capacités financière ce qui entraînent encore plus de dégradation des immeubles locatifs.

    Comme Montréal est à la base une ville de BS, on risque de se retrouver avec des zones de no man's land.

    Tout ça est le fruit de l'intervention des politiciens et leurs armées de fonctionnaire .

    On arrive à la situation ou tout le monde perd.

    Les locataires trouvent pratiquement rien décent à louer.
    Ceux qui achètent paye trop cher parce qu'il n'y a pas de concurrence locative.
    Les contribuables Québécois doivent subventionner la construction de logements parce personne ne veut investir dans ce secteur parce que trop réglementé et pas rentable.

    RépondreSupprimer
  5. Si ce serait vraiment la loi du marché qui s'applique il n'y aurait pas d'interventionnisme de l'État dans la 'fixation des prix'. Je dirais plus que l’exercice de la Régie est tellement biaisé que c'est selon moi c'est une perte d'argent pour les payeurs de taxes. Pour avoir mis plus de 100 000$ d'investissement dans notre parc immobilier sans compté celui de nos clients je sais que nous offrons un produit de meilleur qualité et le service qui s'en suit alors je n'ai pas de problème lors des renouvellements Marc mais pour augmenter de seulement 0,8% à moins que tu ne comptes pas ton temps et ait payé ta peinture vraiment à un bon prix, peut-être que tu réussit à offrir une augmentation de 0,8% mais notre philosophie est un service qui offre plus que cela alors oui 0,8% me semble ridicule mais en même temps mes locataires accepte en majorité (l'an dernier tous sauf une) l'augmentation présenté par conséquent eux aussi trouvait que la suggestion de la Régie n'était pas représentative du produit et ses services offerts et mes clients sont des gens en passant par des assistés sociaux aux travailleurs, familles et étudiants. Je crois que le plus gros problèmes est un peu comme tu le mentionne pour les grands projets de rénovations. Si tu suit les augmentations de la régie alors tu encore presque les propriétaires à ne pas faire de rénovations. Des études ont démontré que le parc immobilier locatifs du Québec était en péril et je blamerais en partie la régie. Avec son irréalismes elle encourage les propriétaires fautifs... Dans les faits, les augmentations de la régie ne sont pas obligatoire mais le messages que tant la régie et les médias nous sortent c'est que c'est la règle à suivre et si des propriétaires la suivent à la lettre alors le risque est qu'ils ne font pas de gros investissement dans leur parc immobilier et ses mêmes propriétaires sont ceux par conséquent que nous voyons aux nouvelles qui offrent des logements insalubres car tôt ou tard tu dois entretenir ton parc au delà de ce que la régie recommande alors je blâme ouvertement la régie pour encourager les logements insalubres avec cette règle de calcul 'suggérer' qu'elle essaie d'imposer aux propriétaires. Donc comme Steve le mentionne dans d'autres articles des fois du vas faire les rénovations nécessaire et des fois mêmes supérieures et tu vas augmenter ton prix et le nouveau locataire va accepter l'augmentation car il la croit justifier. Si lui la croit justifier alors lui-même va à l'encontre de la proposition de la régie mais la réalité est qu'il comprend pourquoi et qu'il est satisfait avec le produit offert. Voilà ce qu'on appelle la loi du marché entre locataire et locateur sans interposé comme la régie. La régie devrait s'occuper de régler les problèmes entre locataire et locateur dans un délai raisonnable plutôt que de perdre des effectifs à faire des calcul injustifiable. Quelques régisseurs de plus ne ferait pas de tort au Québec.

    RépondreSupprimer

Voici la marche à suivre pour publier votre commentaire:

1) Écrire votre commentaire dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Sélectionner le profil, sélectionner Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Merci de votre commentaire!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...