mercredi 14 juin 2017

Marché locatif résidentiel - Une clientèle en changement

"Aujourd'hui, c'est demain". C'est en ces termes que Kevin Hugues, économiste principal pour le Québec à la SCHL, a commencé sa conférence Clientèles du marché locatif d'aujourd'hui et de demain lors de l'événement IMMO 2017 de la CORPIQ.

Nous ne sommes plus en train de se projeter dans le futur par rapport aux changements à venir du marché locatif, nous avons plutôt les deux pieds dedans. Nous sommes dans la "zone de transition du marché".

Deux segments de la population offrent des opportunités

Comme déjà souligné dans les 10 facteurs de succès de l'immobilier locatif en 2014, les personnes âgées vont conditionner la demande locative. Tout le monde semble s'entendre sur ce point.

L'autre moteur conditionnant la demande locative sera le segment des jeunes Y et milléniaux. Contrairement aux jeunes de la génération Y qui sont entrés sur le marché immobilier vers 2013, les milléniaux vont arriver sur le marché locatif vers 2030, nous a dévoilé Jacques Nantel, co-auteur du Code Québec.

1 - Les boomers à la retraite - Impacts sur l'immobilier

L'augmentation du vieillissement de la population est indiscutable et ça va changer de plus en plus vite au cours des prochaines années, particulièrement la tranche des 75 ans et plus. Un fait intéressant soulevé dans une des conférences: il va y avoir une dépopulation en régions éloignées, les plus vieux veulent se rapprocher de leurs enfants dans les grands-centres. Avant, ils ne bougeaient pas, c'est un phénomène nouveau sur le radar des démographes.

De plus, aucune hausse des seuils d'immigration n'aura d'impact sur le vieillissement démographique du Québec.

2 - Les Y et les début-milléniaux (18 à 30 ans)

À Montréal et Québec, le tranche d'âge 15-24 ans est en croissance dans la population. Toutes les autres tranches sont en déclins. Juste à Montréal, 18 000 personnes par année quittent l'île pour la banlieue (je fais maintenant parti de cette statistique).

Les milléniaux et l'immobilier.

Quelques faits intéressants sur les "jeunes". Le budget "automobile" diminue lentement. De 5300$ par année il y a 10 ans, ce budget est rendu à environ 4000$ par année, ce qui laisse plus de place pour l'immobilier. 68% des jeunes possédaient une voiture il y a 10 ans. Aujourd'hui, ils ne sont que 53%. Tout un changement!

Quelques concepts importants pour la nouvelle génération :
  1. C'est l'expérience qui compte, avant la possession. 
  2. Plus de mobilité, et on ne parle pas juste à l'intérieur d'une ville.
  3. Plus de liberté.
  4. La consommation de produits de qualité, pas juste la quantité.
Comment vous préparez-vous et vous adaptez-vous à ces changements démographiques? Devez-vous repositionner vos immeubles?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Voici la marche à suivre pour publier votre commentaire:

1) Écrire votre commentaire dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Sélectionner le profil, sélectionner Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Merci de votre commentaire!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...