mardi 24 avril 2012

Lâcher un boulot permanent bien rémunéré

Plusieurs en rêve toute leur vie: larguer son boulot pour devenir entrepreneur ou travailleur autonome. Adieu Métro-boulot-dodo! Pour certains, il est impensable d'envisager un tel virage, pour toutes sortes de raisons. Pour d'autres, c'est un réel désir.

Changement de vie majeur aux niveaux personnels et professionnels.
Devenir travailleur autonome ou entrepreneur peut être assez stressant: fini les dépôts directs à toutes les deux semaines de la part d'un employeur. Incertitude du montant gagné annuellement. Pour un jeune investisseur immobilier, cette incertitude financière peut être angoissante. De plus, certaines banques vont prêter plus difficilement à quelqu'un qui a des revenus instables. Terminés les crédits faciles.

Mais il y a des avantages également: plus de liberté, plus de temps pour travailler sur divers projets professionnels... dont les investissements immobiliers.

Laisser tomber la stabilité financière pour devenir travailleur autonome

J'ai 34 ans, j'en suis encore qu'au début de ma carrière. La vie nous réserve parfois des surprises et pour moi c'est arrivé il y a 3 semaines. Des circonstances de couple m'amèneront d'ici quelques semaines à devoir déménager dans la ville de Québec, à 3h de route de mon boulot permanent.

Constat: je suis propriétaire d'un immeuble à revenus à Montréal, d'un autre dans Lanaudière et dans les prochains jours d'une résidence secondaire dans les Laurentides. J'habiterai à Québec... à 3h de route de mon immeuble le plus proche! Impossible de
conserver mon boulot à temps plein au centre-ville de Montréal tout en ayant le temps de m'occuper de toutes ces propriétés, à moins de donner la gestion de celles-ci à une firme de gestion immobilière, ce que je ne veux pas faire.

Je n'aurais jamais pensé ça il n'y a que quelques semaines à peine. Mais j'ai décidé de plonger. Je largue donc mon boulot et je deviendrai travailleur autonome dans quatre petites semaines! Un pigiste donc. 

Re-devenir un globe-trotter professionnel et me consacrer davantage à l'immobilier

J'ai remis ma démission il y a déjà quelques jours. J'ai signé un contrat avec un client (mon ancien employeur de 2008 à 2011) qui me garantit plusieurs jours de consultation par année. Je redeviens donc un globe-trotter professionnel (je vais recommencer à voyager un peu partout pour le travail, principalement en Afrique).

En 2011 lors d'un de mes nombreux voyages au Maroc, ici à Ouarzazate
Je prévois travailler entre 90 et 110 jours par année pour mes différents clients, plutôt que 220 jours pour un boulot permanent à Montréal, et ce pour un salaire équivalent et même supérieur. Ce qui me laissera davantage de temps pour mes projets immobiliers. Je vais pouvoir rénover deux appartements l'été prochain sans devoir le faire uniquement les soirs et les week-ends. Je vais évidemment conserver mon immeuble à Montréal et mettre en location l'appartement que j'occupais.

Je vais également pouvoir consacrer plus de temps à développer un site web pour la mise en location de notre nouvel achat: un chaleureux chalet dans les Laurentides.

Ça fait peur de laisser tomber la sécurité financière d'un emploi permanent! Je me dis que la vie est courte et qu'il faut cesser d'avoir peur.

Avez-vous déjà fait le saut vers entrepreneuriat ou vers un travail en tant que travailleur autonome? Des conseils?

3 commentaires:

  1. Les conseils, c'est toi qui vas nous les donner. Et ce chalet, c'est quoi ????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le chalet, va voir les photos dans mon article précédent: http://www.jeuneinvestisseurimmobilier.com/2012/04/acheter-un-chalet-rentable.html

      C'est une résidence secondaire située à 1h au nord de Montréal, un petit coin de paradis, hivers comme été.

      Supprimer
    2. J'ai fait le grand saut pour devenir travailleur autonome en 2006. Tout comme toi, je travaillais à Montréal. La relation avec mon employeur commençait à être tendue et les circonstances de la vie de couple m'ont amené dans le coin de Granby. J'étais donc à 1h de Montréal, sans calculer le trafic. J'ai donc proposé à mon employeur de travailler en télé-travail. Ça a bien fonctionné pendant un bout, mais j'ai vite réalisé que ce que je voulais c'était d'être à mon compte.

      Heureusement la vie a bien fait les choses et un client m'a proposé de me faire signer un contrat qui me garantissait 15 000$ de revenu durant l'année. J'ai donc sauté sur l'occasion et j'ai lâché mon emploi. Ça été mon grand coup de pied.

      Ça fait maintenant 6 ans que je suis à mon compte et chaque année est meilleure. Je fais de la conception Web à temps plein dans le confort de ma maison et je ne retournerais jamais à mon ancienne vie !

      Quand on sait bien placer ses pions, s'entourer, qu'on est déterminé à réussir, qu'on est travaillant, tout finit par arriver ! Et quand une porte se ferme, une autre s'ouvre :)

      Supprimer

Voici la marche à suivre pour publier votre commentaire:

1) Écrire votre commentaire dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Sélectionner le profil, sélectionner Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Merci de votre commentaire!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...