lundi 9 juillet 2012

Un crash immobilier au Canada ? - Vidéo

Aujourd'hui 9 juillet 2012, de nouvelles règles hypothécaires entrent en vigueur au Canada. Depuis deux ou trois semaines, plusieurs experts et commentateurs y vont de leurs prédictions: certains disent qu'on va vers un crash, d'autres qu'il n'y aura presque pas d'impact. Chose certaine, ces changements vont affecter une partie des nouveaux acheteurs. 

Changements aux règles hypothécaires

Les hypothèques d'une durée de 30 ans sont maintenant chose du passé pour ceux qui veulent prendre une assurance hypothécaire avec la SCHL (généralement quand on met moins de 20 % de mise de fonds). Ce qui signifie que les nouveaux acheteurs n'ayant pas 20 % de mise de fonds vont devoir prendre une hypothèque d'une durée de 25 ans (ce qui est une bonne chose je crois), faisant augmenter du coup les mensualités. 

Pour ceux et celles qui comprennent l'anglais, voici une vidéo intéressante à propos du marché immobilier canadien suite à ces changements.



Résumé des propos de Don Campbell dans cette vidéo

Dès le départ, il mentionne que ce n'est qu'environ 20 % de toutes les hypothèques au Canada qui seront affectées par ces nouvelles règles. Ce sont particulièrement les premiers acheteurs qui seront affectés. Par exemple, pour une famille avec un revenu annuel de 100 000 $, la valeur de la maison cible que cette famille pourra se permettre d'acquérir vient de baisser d'environ 80 000$. Les familles devront donc se retourner davantage vers le marché de la revente plutôt que d'envisager une résidence neuve. Il y aura sans doute un impact sur les emplois du secteur de la construction durant les prochains mois. 

M. Campbell est clair sur l'impact de ces changements, il y aura un ralentissement du marché avec une pression à la baisse sur les prix. Toutefois, il ne croit pas que le Canada vit une bulle immobilière et qu'il n'y aura pas de crash comme les États du sud des USA l'ont vécu depuis 2008. Il souligne que nous avons davantage un marché sur-évalué dans certaines régions. En moyenne, les prix seraient sur-évalués de 15% par rapport aux fondements économiques. 

Impact sur les taux hypothécaires

Concernant l'impact de ces changements sur les taux hypothécaires, il croit que ceux-ci n'augmenteront pas très rapidement. Sans avoir touché à ces taux, les changements du Fédéral aux règles hypothécaires sont l'équivalent d'une augmentation de 1 % du taux d'intérêt pour les acheteurs ne pouvant plus avoir accès aux hypothèques sur 30 ans. 

Êtes-vous en accord avec ses propos?

Sur le même sujet, voir mon article Un crash immobilier en 2012?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Voici la marche à suivre pour publier votre commentaire:

1) Écrire votre commentaire dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Sélectionner le profil, sélectionner Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Merci de votre commentaire!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...