mardi 28 février 2012

Gérer les personnes négatives

Pessimistes Vs Optimistes
Oser choisir un parcours plus risqué que la moyenne des gens nous expose parfois à la critique. Depuis que j'ai choisi d'investir en immobilier en 2009, combien de fois ai-je entendu des commentaires négatifs du genre: c'est risqué, tu pourrais tout perdre, les prix vont peut être baisser, tu vas devoir changer des toilettes, tu aimes les choses compliquées, etc., etc.

Peur ou méchanceté

Certaines personnes de mon entourages ont probablement peurs pour moi et veulent me protéger contre de possibles problèmes. D'autres personnes, des inconnus, sont plus agressifs, parfois même d'une grande méchanceté lorsqu'il me souhaitent littéralement d'échouer. Un commentaire reçu d'un lecteur il y a 2 ou 3 semaines disait même: "laissons-le s'effondrer sous le poids de ses dettes".

En septembre 2011, j'ai créer ce blog non pas pour me vanter de mes expériences, ni pour me prétendre un expert en immobilier, ce que je ne suis pas. J'ai créé ce blog avec deux objectifs en tête. Premièrement pour
partager mes maigres expériences, bonnes et mauvaises, avec des gens qui en ont encore moins que moi. J'avais remarqué que contrairement à la France où je lis plusieurs blogues sur l'immobilier, il n'y en a pas vraiment de similaires au Québec.

Deuxièmement, je l'ai fait pour apprendre comment fonctionne le Web 2.0, apprendre comment fonctionne la création d'un site web, les outils qui viennent avec comme Adsense, Google Analytics, les sites d'affiliation, le marketing d'un blog, la monétisation d'un site web, etc. J'ai tellement appris depuis septembre et ce n'est qu'un début!

Animer un blog n'a cependant pas que des bons côtés

Ça nous fait réaliser qu'on est bien souvent entouré de personnes très négatives et ceux-ci finissent par gruger notre énergie.

Un des blogueur Français que je lis depuis quelques mois, un jeune investisseur immobilier lui aussi, a produit un petit vidéo qui parle de ce sujet. J'ai eu l'idée de le partager avec vous aujourd'hui.

Voyez la vidéo Comment gérer les personnes négatives? de Cédric Annicette du blog businessattitude.fr.


Bon visionnement! Et surtout, chassez toutes ces pensées négatives de votre esprit, ne serait-ce que durant quelques heures!

Sur le même sujet:

N'écoutez pas les conseils de votre mère!

Investisseur immobilier, êtes-vous pétrifiés par la peur?

N'hésitez pas à me laisser des commentaires, questions, opinions ci-dessous en appuyant sur "commentaires" et à lire les autres articles de Jeune investisseur immobilier

28 commentaires:

  1. J'ai, depuis quelques années, éliminé progressivement de mon entourage les individus à la pensée négative et ceux qui freinaient mes élans. Je suis donc devenu très sélectif avec les gens que je fréquente et je recherche le positivisme et la pensée constructive.

    Bref, en immobilier comme dans la vie ou le travail, les personnes négatives font partie de nos vies. C'est à nous d'en prendre conscience et de s'en éloigner.

    En passant bravo pour le blog, je le lis assidument.

    RépondreSupprimer
  2. Tout à fait d'accord, les grands talents sont partout il faut apprendre à vivre avec ou si possible les éviter. Tu fais un tres bon travail ton blog est tres pertinent, précis et intéressant. Je le suis depuis quelque mois déjà et j'adore. J'espère que certain lecteur vont comprendre le message et te laisser nous motiver etou nous distraire avec positivisme. Bonne continuation et bon succès. Marc

    RépondreSupprimer
  3. C'est bien beau la pensée positive, mais cela ne change pas les chiffres. Ignorer des problèmes ne les fait pas disparaitres par magie. Cette approche témoigne plutôt un manque de maturité et de naïveté envers les investissements.

    Tant qu'à y être pourquoi une poupée vaudou pour éloigner les mauvais esprits.

    Je me demande si Sean Quinn avait une pensée positive dans ses investissements?

    http://www.investinganswers.com/personal-finance/rich-famous/how-sean-quinn-went-billionaire-bankruptcy-4064

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelqu'un a parlé d'ignorer les problèmes ou les risques en quelque part?

      Supprimer
  4. A ce que je peu comprendre de votre message et de celui de votre copin Cédric qui est très clair "laisser les parler, puis après passer à autre chose" comme si toutes les personnes plus âgées étaient des imbéciles et leurs expériences n'avaient aucunes importances sans même leur demander une seule question sur les raisons pour lesquelles ils en arrivent à de telles conclusions. Et de un c'est un manque de respect des plus fondamental et une démonstration d'une mentalité imbibée de narcissisme peu commune. Bien entendu les gens qui vous précèdent n'ont rien à vous apprendre, c'est bien connu, une chose évidente que vous avez manqué de leur enseignement est certainement le respect. Si tous les blogueurs sont des ratés, qui n'ont rien à faire que fait donc votre Cédric sur internet ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourtant, ça fait des mois que je demande à ces personnes plus âgées (ça vient de vous ça) de partager avec nous leurs expériences et ils ne le font pas!

      Plusieurs ne font que critiquer les exemples et les cas vécus que j'écris, mais jamais ils ne donnent leurs expériences à eux. Ils ne font que mettre des hyperliens pointant vers des textes écrits par d'autres. Je vous le demande alors, écrivez-moi un texte sur vos expériences en immobilier, vos recommandations aux plus jeunes. Le feriez-vous?

      En passant, je ne vois aucun manque de respect envers quiconque dans mon texte ci-haut, ni dans le vidéo de Cédric.

      Supprimer
    2. Que fait-il sur Internet avec un blog? Il fait ce que beaucoup ne font pas: partager ses expériences et oser se faire critiquer. Avez-vous un blog sur lequel vous exposez de façon transparente votre vie comme il le fait?

      Supprimer
    3. Je lis les commentaires des différents blogs et articles sur internet depuis maintenant quelques mois. Plusieurs y expose des commentaires ou critiques, mais comme Steve le mentionne, nous n'avons jamais eu leurs conseils, leurs lignes directrices ou leurs conseils en investissement immobilier.

      Je m'ajoute donc à la voix de Steve pour demander à toutes personnes critiquant les articles écrit sur ce blog de nous en apprendre un peu plus sur l'immobilier et sur votre façon de voir les choses. Je suis plus conservatrice et je suis certain qu'on pourrait utiliser les différentes visions pour créer la nôtre!

      Supprimer
  5. Le contenu du vidéo de Cédric il est fallacieux et beaucoup plus qu’irrespectueux. Aimeriez vous que l’on dise de vous “Vous écoutez Patric, ça rente d’un côté et ca sort de l’autre, vous pouvez l’écouter mais n’en tenez pas contre et vous passez au sujet suivant, voilà. Si vous trouvez cela respectueux, nous n’avons certes pas la même éducation. Avant de vous répondre et même avant d’écrire mon premier texte j’avais parcouru quelques pages de votre site. Il y eut quelque parcours sombre, mais il faut s’y attendre lorsque l’on fait un blog. Je crois que votre site est anormalement imbibé d’enthousiasme en ne mettant que des exemples qui n’ont qu’une très jeune historique sans toutefois parler des embûches et des pièges que comporte votre style TRÈS HAUT RISQUE, ce que quelque uns (des rares) vous ont soulignés mais se sont fait répondre ni plus ni moins d’aller voir ailleurs. Vous avez promis à plusieurs occasions que vous étiez pour en parler mais j’en ai pas vu la couleur, je n’ai pas eu à faire tout le site car un blogueur vous en a fait la remarque dernièrement. Mais il faut souligner que quelque uns ont eu une approche malaisée et auraient du se relire. Quel qu’en soit la raison, il n’en demeure pas moins que tout cela me laisse croire qu’il n’y a pas de place pour la discussion si vous n’êtes pas dans le créneau à TRÈS HAUT RISQUE qui ont besoins des autres pour atteindre leur autonomie financière en plus en procédant par levier financier dans un moment économique mondial aussi critique financièrement depuis la crise de 29. Pour ce qui est d’un blog sur lequel je participe depuis 10 ans malheureusement vous ne pourrez y participez car vous devez être psychologue depuis 25 ans ou sociologue depuis 20 ans pour y participer. Merci et bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Je crois que votre site est anormalement imbibé d’enthousiasme en ne mettant que des exemples qui n’ont qu’une très jeune historique". Ce serait difficile pour moi de parler de mes propres exemples qui ne sont pas d'un jeune historique!!! Cela ne fait que 4 ans que je suis en immobilier! Voilà pourquoi je vous demande de nous partager VOS exemples...
      "Vous avez promis à plusieurs occasions que vous étiez pour en parler mais j’en ai pas vu la couleur": je vous encourage à continuer à me lire, car j'ai l'intention de garder ce blogue longtemps. C'est impossible de parler de tout, tout de suite! Je n'écris que 3 textes par semaines...

      Supprimer
  6. En fait , je pense exactement commme YBertrand et arrive aux mêmes conclusions.

    Vous demandez des conseils, mais vous n'avez même pas l'intention de considérer les réponses. Cela rentre par une oreille et sort immédiatement par l'autre. Cela métonnerait même pas que vous en riez en pensant au pauvre vieux imbécile avec ses idées dépassées et d'un autre temps.

    Le commentaire de "MarcFeb 29, 2012 07:20 AM" illustre très bien le genre de disciple que vous voulez avoir. Les non-croyant doivent se convertir ou bien quitter afin de ne pas déranger les fidèles en médidations.

    Vous avez une approche extrêmement risqué du financement mais cela ne vous dérange même, inconscient du danger d'être endetté jusqu'aux oreilles en faisant jouer l'effet de levier au maximum .

    Vous croyez fermerment que les taux d'intérêts vont rester au plancher ad vitam eternam. Quand la hausse se produira, vous verrez alors l'effet dévastateur sur le "cash flow".

    Votre banquier ne sera plus alors votre ami, il pourra vous demander votre rapport d'impôt ainsi que des remboursements de capital afin de vous donner le privilège de renouveler vos hypothèques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je lis ce blog depuis quelques semaines et la en 2014. Les personnes assez intelligentes qui vont se lancer dans l'investissement et qui n'aiment pas les risques donc les gens comme moi (dès que j'ai un travail évidemment -_- suis etudiante) ne vont pas forcément suivre a la lettre et foncer dans le tas comme steve l'écrit. Personnellement je suis sur ce site pour comprendre le fonctionnement des lois au Quebec sur l'immo je viens de france, et aussi pour voir les différentes stratégies possibles. Je me choisirai ou me constituerai la mienne par la suite, et surtout je vais aller voir les conseillers a ma banque pour me faire suivre, conseiller et tout expliquer pour bien me lancer.
      Pas la peine de s'alarmer..quand je vois des commentaires de plus de 3 paragraphes..et qui en lisant en diagonal sont negatifs ou critiques. je lis meme pas. car jai tout le reste du blog a lire, en gros, je viendrais relire quand jaurais fini car souvent ya de bonnes choses pertinentes dans les commentaires, je suivais un investisseur en france sur bordeaux, je vais tenter de le partage a notre hote voir sil ne le connait pas car il est tres bon son blog a lui vraiment.
      sur ce, bonne journee

      Supprimer
  7. Je ne tenterai pas de faire une médiation entre les promoteurs du TRÈS HAUT RISQUE et les autres mais si c’est la seule façon que vous voyez les choses, il est n’est pas nécessaire de parler d’autres stratégies.

    Lorsque je vois des titres comme “Faire de l’argent avec l’argent des autres” et se penser “être un champion ou et être un homme pour l’avoir accomplis” nous ne serons jamais d’accord. “Etre un homme” n’a rien a voir avec la largeur des épaules ni le compte de banques mais bien l’ensemble des valeurs appliquées par cette personne tout le long de sa vie.

    L’effet de levier n’est pas applicable dans le domaine immobilier comme il l’est dans l’ensemble de l’économie, il est d’ailleurs l’élément principal de l’écrasement de l’économie de 1929. Il faut toujours prendre l’époque dans lequel un investissement à été fait pour comprendre ses résultats. Ne regarder que le prix de départ et le prix de fin, ne sert absolument à rien dans la compréhension du succès ou sa dégringolade. Hors si certains facteurs étaient en place à une certaine époque en faveur d’un certain secteur ce n’est pas nécessairement le cas 10, 15, 20, 40 , 60 ans plus tard ou au contraire, il se peut que les résultats soient les mêmes pour de tout à fait d’autres facteurs dont vous ne pourrez bénéficier pour certaines raisons.

    Une connaissance de l’économie est de plus en plus difficile à enseigner à monsieur tout le monde car elle est de plus en plus complexe, et je ne m’en cache pas, j’en de la difficulté à suivre depuis près d’une dizaine d’années mais suis des cours pour rattraper depuis que je suis à la retraite.

    L’effet actuel de levier qu’effectue les gouvernements en imprimant des billions (1000 milliards) de dollars depuis 2007 appuyé sur aucun rajout de richesse nous conduit directement vers un écroulement de la valeur réelle de ce qui existe. Hors les effets de bulles créés dans certains secteurs d’activités, en surplus, viennent aggraver les problèmes de ces secteurs.

    J’aurais débuté mon site par de l’enseignement au lieu du sensationnalisme, je m’explique.

    Constituer un plan de travail afin d’enseigner l’esprit de la loi entourant la Loi sur la Régie du logement, qui entrera dans la vie de tout propriétaire et se préparer à y être confronté de façon à ne pas être aux prises avec des coûts prohibitifs d’avocats qui sont aux prises avec des problèmes de “procédurites aiguës”.

    Constituer un plan d’affaire, étape par étape, en expliquant les pièges, mais aussi comment ne pas se leurrer sois-même en anticipant trop de revenus et trop peu de dépenses sans oublier les surprises tout cela dans un contexte d’âge de l’édifice, de son état (compte tenu de son entretien), mais aussi constituer une réserve qui augmentera d’année en année jusqu’à concurrence d’un prix que vous aurez décidé et que vous indexerez par la suite aux taux d’augmentation du coût de la vie.

    A suivre... Merci et bonne journée.


    hum hum hum : ) puis-je vous dire, très respectueusement que c’est malheureusement dû à votre très vénérable jeune âge ; -) hum hum hum que vous avez sans aucun doute, commencer par la fin, là là j’peu pu me retenir :-) :-) :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve comique votre réponse. Vous ne semblez pas avoir compris la mission de ce blog. Ce blog n'a pas pour mission d'enseigner et encore moins d'accompagner d'autres investisseurs dans leurs propres démarches. C'est un blog où je partage MES expériences et MES opinions. Retournez lire la page en haut qui dit: À propos. Vous ne semblez pas comprendre la différence entre un blog personnel et un site web d'information sur l'immobilier.

      Supprimer
    2. Tu te contredis toi même.

      "Steve Forget Mar 2, 2012 09:00 AM
      Pourtant, ça fait des mois que je demande à ces personnes plus âgées (ça vient de vous ça) de partager avec nous leurs expériences et ils ne le font pas! "

      Il vient te donner une réponse et tu lui dis d'aller se balader. Cela revient ce que j'ai écris tout à l'heure!

      "Vous demandez des conseils, mais vous n'avez même pas l'intention de considérer les réponses. Cela rentre par une oreille et sort immédiatement par l'autre."

      Supprimer
    3. Il ne m'a pas donné d'exemples de ses investissements, il me parle du crash de 1929... je veux vos exemples d'investissements immobiliers. Qu'est-ce qui a bien été, qu'est-ce qui n'a pas marché, que feriez-vous de différents? Comment avez-vous financé tout ça?

      Supprimer
    4. Je suis d'accord avec toi la dessus, moi même sur le site Les affaires je lui est demandé des chiffres concernant les coûts de construction au pied carré. Evidement, je n'ai jamais eu de réponse.

      J'ai aussi demandé d'évaluer un immeuble qui était à vendre par ReMax. Il m'a répondu que c'était stupide, car il fallait visiter les logements. Je demandais seulement une évaluation grossière, pas à la cenne près.

      C'est un peu comme toi. Tu fais des hypothèses sur excel et je t'ai demandé de montrer un exemple d'analyse pour évaluer la valeur d'un immeuble. Evidement pas de réponse.

      Mes investissements ont tous marchés parce que le cash down était important, soit 25%. Sans cette mise de fond, il m'aurait été impossible de passer à travers les années 90. D'ailleurs mes voisins de droite et de gauche ont perdu leur immeuble. Et dans certain cas ces immeubles ont été perdu plus d'une fois !

      Supprimer
  8. hello j'aimerais dire un petit mot comme cela par reflexion je crois que quand on demande des experience au vieux de la vieille c leurs experience d'achat je crois qu'il a na un qui est en processus de construction d'un plex des 3.5 500pcarré yavais 2 autres blocs dans des villes differente ma question c plutot combien sa represente dans les cout de construction sa va vous coute combien par rapport a un plex existant c du neuf le rapport revenu cout de construction combien de temps sa vous prend a le payer etc.et incubus je crois quil est locataire mais je c pas plus pour leur cheminement que j'aimerais savoir si yon fais des acquisition des bons coups ou bien yon rien fais pentoute et regarde les autres
    Vos avertissements par rapport au effet de levier extreme comme le fais steve je suis d'accord avec vous autre que c'est haut risque p-e un peu impatient de sa par vouloir monté trop vite mais je crois qu'on apprend de ses erreurs.

    aussi je c pas trop a koi vous voulez faire allusion quand vous dites avec un sourire jusquau oreille que tu serais pas etonné quon débute par la fin de ton texte comme si tu mangeais une paparmanne hum hum lol

    Sur cela bonne soirée

    RépondreSupprimer
  9. message aux ''plus vieux'' donnez votre pedigree et vos expériences personnelles, pas de la fabulation, du concret.
    ex. j'ai acheté un petit triplex, je l'ai retapé un logement à la fois, j'ai augmenté les revenus de 30% après cinq ans, ensuite je l'ai refinancé ou vendu avec 40% de profit...bla bla
    c'est pas compliqué ? à moins que vous n'ayez aucun historique d'investisseur immobilier? car ceux que je connais parle autant des dangers que des avantages. A vous messieurs

    RépondreSupprimer
  10. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. M. Bertrand et M. Incubus, si vous avez eu des disputes sur d'autres forum, je vous invite à retourner sur ce forum pour vous disputer. Vos messages ont été effacés.

      Supprimer
  11. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  12. Il ne s'agit pas d'un bon moment pour se lancer en immobilier ou pour agrandir son parc immobilier.

    Concernant les histoires passées, comme je l'ai mentionné lors d'un autre blog: "Toutes les histoires passées des 30 dernières années ne tiennent pas la route parce que les T.I. ont pratiquement toujours été en diminution durant ces 3 dernières décennies." Même les "vieux" ne peuvent trouver des histoires qui pourront s'appliquer aux années à venir.

    En fait, je crois que le risque pour le marché immobilier n'a jamais aussi élevé qu'aujourd'hui:

    http://www2.macleans.ca/2012/02/28/youre-about-to-get-burned/

    N'importe quel investisseur sérieux vous dira qu'il est important de bien choisir ses moments pour effectuer un investissement et cela s'applique également à l'immobilier.

    Il y aura assurément de bien meilleures opportunités pour ceux qui seront "cash" dans 4 à 5 ans.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. chu d'accord meme que je dis 3 ans

      Supprimer
  13. J'ai vécu exactement la même chose à mes débuts et ça m'arrive encore de temps en temps, quoique j'y accorde moins d'importance. Dis-toi que tout le monde a son opinion sur tous les sujets et que celle-ci n'a que peu de valeur si elle n'est pas basée sur une expérience réelle. C'est drôle que tous ceux qui m'ont prédit la catastrophe en immobilier n’aient JAMAIS eu d'immeubles, ils ont juste entendu dire qu’Untel avait acheté un bloc et que c'était l'enfer et qu'il passait son temps à déboucher des toilettes...L’important, c'est de prendre des conseils uniquement de gens qui savent de quoi ils parlent pour l'avoir vécu. Les gens ont tendance à projeter leurs peurs sur toi et ils voudraient donc que tu aies aussi peur qu'eux parce que dans le fond si tu n'as pas peur c'est peut-être qu'ils ont peur pour rien... c'est dérangeant! Pour leur part, c'est certain qu'ils ne peuvent rien échouer, ils ne font rien! Au moins, toi tu essaies et ce n'est pas un échec tant que tu n'arrêtes pas d'essayer!

    J'ai acheté mon premier triplex en 2005 avec aucun comptant (comme la plupart de mes immeubles), payé 140 000$ (12,5X le revenu brut, pas si glorieux!) avec notamment un 5 1/2 à 140$/mois! Nul besoin de dire que j'ai repris possession de ce logement pour y habiter, l'ai rénové (essentiellement cosmétique puisque la base était bonne) et l'ai reloué 700$/mois l'année suivante. Entre temps la locataire d'à côté a bien senti qu'elle serait la suivante et elle m'a demandé si j'acceptais de casser son bail de 250$/mois pour un 4 1/2 sur 2 étages... euh... certainement madame!! Rénovation un peu plus hardcore celle-là puisque j'ai ouvert le plafond du 2è étage pour aller chercher le toit cathédrale et que bien sûr, je travaillais à temps plein en même temps. Résultat, j'ai refinancé l'immeuble 2 ans plus tard. Sa valeur : 270 000$. Si on sait compter, ça fait 270 000$ moins 10 000$ de rénos - 140 000$ prix payé = 120 000$. De plus, cet immeuble rapporte plus de 800$/mois une fois toutes ses dépenses payées, je pense que c'est un bon coup! J'ai plein d'autres exemples comme celui-là, mais l'essentiel est de savoir avant d'acheter un immeuble ce que tu peux faire avec et ne jamais oublier que, comme disent les bouddhistes, les choses n'ont que l'importance qu'on leur accorde. Si tu trouves tes problèmes épouvantables, ils le seront, mais si tu te dis que ça fait partie du deal et que tu ne perds pas de vue l'objectif, tu seras surpris de voir comment tu peux passer au travers.

    Finalement, pour tous ceux qui prédisent l'apocalypse, il se peut que vous ayez raison, mais en attendant est-ce qu'on s'entend qu'il peut être plus facile de passer au travers d'une crise économique en étant riche que pauvre? La crise immobilière aux États-Unis a touché les maisons unifamiliale, très peu les plex et les immeubles à logement qui eux ont pris de la valeur parce que les familles qui perdent leur maison doivent bien habiter quelque part. Avant que la banque ne vienne saisir mes immeubles, elle aura 50 000 unifamiliales sur les bras dont elle ne saura pas quoi faire. Si ça se trouve, elle m'en offrira un lot à rabais afin de s'en débarrasser! Il y a toujours plusieurs façons de voir la même situation et aucune n'est plus vraie que l'autre.

    RépondreSupprimer
  14. Merci de partager ton expérience!

    RépondreSupprimer
  15. Mon conjoint et moi avons acheté un 5plex dans Hochelaga-Maisonneuve en 2007 pour presque 1/2 million. On avait alors respectivement 23 et 25 ans et des jobs non permanentes. On a dû faire des sacrifices: pas de câble, pas de cellulaire, pas de nouveaux meubles (on a gardé ceux achetés usagés pendant de nombreuses années), les locataires ont eu des nouvelles armoires de cuisine ikea, nous de la peinture fraîche sur les anciennes, sans parler de toutes les heures supplémentaires au boulot, ça a été difficile mais pas impossible.

    On a fait des budgets serrés, on a appliqué pas mal tout ce que tu dis dans ton blog (on en était pas mal venu aux mêmes conclusions). C'est vrai que les investissements immobiliers ce n'est pas pour tout le monde, c. pas toujours facile, il faut toujours être disponible, être conciliant, accepté que le très beau 41/2 2 chambres fermées est loué 400$/mois mais que le locataire demande quand même un plombier tous les 3 mois parce qu'il vide sa nourriture dans son évier. En plus, les prix ont vraiment grimpé dans les 10 dernières années mais quelqu'un qui travaille fort, qui planifie bien et prend un risque calculé a encore de fortes chances de bien s'en sortir.

    Tout cela pour dire que nous sommes très contents de notre investissement de 2007 et sommes sur le point de faire l'acquisition d'un autre 5plex. C'est d'ailleurs en faisant des recherches sur les moyens de financement que je suis tombée par hasard sur ce blog.

    Nous sommes tous des êtres présumés capables et responsables de nos actions et des possibles conséquences (positives ou négatives). Pourquoi ne pas s'encourager? C'est pourquoi M. Steve Forget, mon conjoint et moi vous levons notre chapeau.

    RépondreSupprimer
  16. Tu as un magnifique blogue. Réaliste et optimiste à la fois. Je cherchais un blogue de ce type pour ma curiosité personnelle et tu nourris encore plsu ma volonté de débuter dans l'immobilier! Lâche pas,c'est très intéressant de te lire!

    RépondreSupprimer

Voici la marche à suivre pour publier votre commentaire:

1) Écrire votre commentaire dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Sélectionner le profil, sélectionner Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Merci de votre commentaire!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...