dimanche 22 janvier 2012

Achat d'un chalet

Par un beau dimanche matin de janvier, en feuilletant le journal, j'ai eu un coup de foudre pour une maison de campagne, près des centres de ski alpin, située à 2 minutes à pied d'un très grand lac. J'étais trop curieux! J'ai passé un coup de fil à ma courtière immobilière, qui m'a arrangé une visite l'après-midi même avec le courtier vendeur.

Coup de foudre pour un chalet

Cette résidence a tout ce que je souhaiterais d'une maison secondaire: le charme (en bois, intérieur comme extérieur), un grand terrain, la proximité d'un lac, la proximité de sites récréo-touristiques, le tout à moins de 60 minutes de chez-moi.

Le lac à proximité de la propriété mentionnée. 

Ça fait quelques mois que je navigue sur les sites de vente de chalets. J'aimerais pouvoir l'utiliser exclusivement pour mon propre plaisir, cependant, financièrement parlant, il serai plus sage de le louer au moins durant une partie de l'année: certains week-ends et les semaines les plus en demande de l'année (juillet, août et durant les vacances de Noël).

Le chalet est situé dans une région où les chalets sont très en demande. J'aime tellement l'endroit que
je m'y vois aussi y vivre de façon permanente d'ici quelques années. L'endroit est très éclairé avec de très grandes pièces.

Financer l'achat d'un chalet

La résidence est en vente depuis plusieurs mois, sans avoir reçue aucune offre d'achat. Après comparaison avec d'autres immeubles similaires dans la région, le prix de vente semble être trop élevé. Je voudrais faire une offre d'achat au même prix que l'évaluation foncière, soit environ 30 000$ plus bas que le prix de vente demandé. En effet, en regardant les résidences similaires dans la région, je constate que les prix de vente demandés sont collés sur la valeur foncière de 2010 ou de 2011.

Ma courtière immobilière me renvoie cependant faire mes devoirs avant d'aller plus loin (même si mes finances personnelles suffiraient amplement à couvrir toutes les dépenses, sans même avoir besoin de le louer). Elle me demande d'aller chercher une pré-autorisation à la banque avant de faire une offre d'achat. Ça évite ainsi de me faire perdre mon temps, le sien et celui des vendeurs, dans l'hypothèse où la banque me refuse.

Les taux hypothécaires sont présentement à un plancher historique. Je pourrais avoir un taux de 3.15% à ma banque pour un taux fixe 5 ans, sur 25 ans. Pour l'acquisition d'une résidence secondaire, la mise de fonds minimale est de 5%, avec une assurance de la SCHL. Mes calculs me disent que mon coût total mensuel serait d'un peu plus de 1 000$ (pour les 5 prochaines années du moins). Après recherche des prix de location, j'estime pouvoir aller chercher 8 000$ par année en location occasionnelle, ce qui diminuerait mes coûts, en plus de me permettre d'en profiter plusieurs semaines par année.

Je suis encore en réflexion, mais je vais quand même rencontrer ma banque en début de semaine... Il est permis de rêver, même si je ne me rends pas au bout de ce rêve cette année! À suivre!

Voir la suite de cette histoire dans les deux articles suivants:
Faire une offre d'achat agressive
Achat d'un chalet, rentable?
N'hésitez pas à me laisser des commentaires, questions, opinions ci-dessous en appuyant sur "commentaires" et à lire les autres articles de  Jeune investisseur immobilier

5 commentaires:

  1. Est-ce que c'est nouveau 5% + SCHL pour une résidence secondaire? À l'époque où je travaillais dans une banque, il me semble que l'on demandait 25% de comptant. Par contre, je dois dire qu'en 4 ans avec cette banque, je n'ai fait aucun prêt pour résidence secondaire car elle était très frileuse pour ce genre de prêt et pour les résidences avec fosse et puit. J'imagine que de ce fait, elle resserrait les critères pour les résidences. secondaires.C'est bon à savoir car nous avons une résidence secondaire dans la mire. Par contre, ce n,est pas une résidence qui pourrait facilement se louer car elle n'est pas situé près de sites de villégiature. À voir!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas si c'est nouveau ou pas. Si c'est une résidence secondaire habitable à l'année, on peut mettre 5% de mise de fonds avec une assurance SCHL. Si ce n'est pas une résidence habitable à l'année (par exemple un 3 saisons), c'est 20% de mise de fonds. Je viens d'aller vérifier et je ne m'étais pas trompé.

      Supprimer
  2. Je n'avais aucun doute que vous ne vous étiez pas trompé ;))) Je me demandais seulement si les conditions d'approbation avaient changé. C'est bon à savoir. Je ne regarderai plus les résidences secondaire du même oeil.

    RépondreSupprimer
  3. AJOUT à mon texte:
    Je viens d'être préapprouvé par la banque. J'utilise pour la première fois un courtier hypothécaire. Je suis plutôt surpris de son efficacité.. .À suivre...

    RépondreSupprimer
  4. À l'époque, ils étaient d'une efficacité dangereuse ;)))

    RépondreSupprimer

Voici la marche à suivre pour publier votre commentaire:

1) Écrire votre commentaire dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Sélectionner le profil, sélectionner Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Merci de votre commentaire!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...