mercredi 21 décembre 2011

Ma rétrospective immobilière de 2011

Voici un bref aperçu de ma mémorable année 2011 selon une rétrospection immobilière

1- Monsieur Bricole - des leçons apprises à la tonne.  Moi qui n'étais pas très fort en rénovation, 2011 aura été mon baptême du feu! Détruire complètement un logement et le reconstruire en neuf, une aventure plus longue et coûteuse que prévue! Mais oh combien enrichissante, dans tous les sens du terme. Un gros merci à Philippe pour son énorme aide! Lire l'article Gare au syndrome du tant qu'à y être où je résume cette fantastique aventure.

2- Une surprise de taille.  Vers la fin des rénovations du logement décrit ci-dessus, je manquais de liquidité pour payer les travaux. Solution choisie: aller récupérer une partie de mon équité sur l'immeuble. Surprise de taille, mon immeuble à Montréal a pris près de 30% de valeur en 24 mois. Hum... intéressant. Lire ou relire l'article L'effet levier : augmenter son endettement pour s'enrichir.

3- Savoir saisir les opportunités. Par un beau dimanche matin, les deux mains dans le mortier en train de poser de la céramique, le téléphone sonne. C'est ma courtière immobilière qui me demande d'aller voir sur le champs mes courriels: un magnifique immeuble de 5 logements vient d'être mis sur le marché en banlieue, où je cherchais justement un petit immeuble pour y loger ma mère. Deux heures plus tard, l'offre d'achat était envoyée, sans même que j'ai vu l'immeuble de visu. Lire l'article le plus lu sur mon blog cette année: Les risques d'investir en immobilier en 2011.

4- Savoir changer son fusil d'épaule. L'inspection de l'immeuble était A1. La visite des lieux aussi, de même que l'inspection des baux. Tout roule, mon dossier avance à la banque (caisse populaire Desjardins), mais le délais de mon offre d'achat arrive rapidement à échéance. L'horreur: je me revois encore au restaurant au moment où j'ai reçu l'appel de ma banquière qui me dit: "tout est beau, on envoie maintenant ton dossier au niveau provincial, tu auras une réponse dans 2 ou 3 semaines". Quoi ? Mais, mais, mais... mon offre d'achat expire demain... En moins de quelques minutes, mon excellente courtière immobilière m'a mis dans les mains d'une nouvelle banque qui a travaillé d'arrache-pied pour obtenir mon approbation hypothécaire. Merci Nathalie et les gens de la RBC pour leur efficacité! Encore de belles leçons d'apprises, il faut voir ces péripéties d'un œil positif. Lire l'article Financement d'un plex - Gare aux délais selon les institutions.

5- La folie autour de la vente d'un duplex. Un vrai tourbillon : près de 50 visites, 7 offres d'achat intéressantes. Surenchère... du pur plaisir. Aider vos proches à vendre une propriété peut définitivement devenir une vraie aventure! Revoir ma synthèse de cette folle semaine du mois d'août dans l'article La folie furieuse lors de la mise en vente d'un duplex.

6- Reprise d'un logement et négociation. Moi qui n'aime pas trop les négociations... quel stress que de devoir aviser une famille que je reprendrai son logement l'été prochain. Ce fut cependant bien plus simple que je l'avais pensé. C'est fou ce qu'un chèque peut faire pour faciliter des négociations! Voir mes deux articles sur la Reprise de possession d'un logement.

Et vous, qu'elles ont été vos péripéties et aventures immobilières, belles ou moins belles, au cours de cette dernière année?

Articles récents:

Des immeubles à rabais en région?

L'immobilier est une drogue dure

Le crash immobilier aux États-Unis favorise les immeubles à revenus

Mise de fonds pour acheter un immeuble à revenus
N'hésitez pas à me laisser des commentaires, questions, opinions ci-dessous en appuyant sur "commentaires" et à lire les autres articles de Jeune investisseur immobilier.

2 commentaires:

  1. Aventures immobilières 2011.

    J'ai acheté un 5 plex avec un bachelor et un garage double dans Rosemont.
    (février 2011)

    L'immeuble s'est complètement vidé en 2 mois grâce à des ententes entre les locataires et l'ancien propriétiaire.
    J'ai décidé de rénové tous les logements et de les mettre au prix du marché. (coûts de l'opération 85 000$).
    J'avais payé l'immeuble 560 000$, j'ai probablement dépensé trop en rénovation cependant les revenus sont passés de 30 000 à 65 500$.

    Combien il vaut aujourd'hui?

    theo

    RépondreSupprimer
  2. @Theo
    Bravo! 85 000$ pour mettre à niveau 5 logements... je ne trouve pas ça exagéré du tout. Les revenus étaient vraiment bas au moment de l'achat pour un prix de vente de 560 000$!! Personnellement je n'aurais pas acheté, mais tu sembles avoir bien réussi. À Montréal, un immeuble avec un revenu de 65 500$ vaut facilement entre 750 000$ et 800 000$. Mais si tu veux le savoir, ça va te couter qu'environ 250$ pour faire faire une évaluation de la valeur par un professionnel. Demande à ta banque, ils ont souvent des rabais si l'évaluation passe par eux.

    RépondreSupprimer

Voici la marche à suivre pour publier votre commentaire:

1) Écrire votre commentaire dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Sélectionner le profil, sélectionner Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Merci de votre commentaire!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...